La Peupleraie

Résultats du diagnostic écologique en quelques lignes …

Afin de définir les enjeux écologiques, un diagnostic a été mené sur le site de La Peupleraie, et aussi sur Les Balaztels, qui pourrait agir en tant que réservoir-source de biodiversité. Des relevés ont donc été réalisés en 2020, de mai à septembre.

S’agissant d’une ancienne peupleraie, certains habitats naturels identifiés au sein du site ne présentent pas un intérêt écologique majeur qui nécessiterait des mesures de conservation particulières. Il pourrait par ailleurs être intéressant de baliser des zones pour favoriser des milieux naturels diversifiés.

Par contre des linéaires humides, temporairement en eau, présentent un fort intérêt. En effet, ils accueillent des amphibiens, en particulier pour leur reproduction. Sur les 6 espèces d’amphibiens observées, 3 sont présentes dans La Peupleraie. Ce caractère humide est donc à préserver, et même à restaurer, par exemple, avec la création de mares, car il s’agit d’un enjeu écologique majeur.

Si les milieux humides et aquatiques sont valorisés dans le nouvel aménagement, ils pourraient offrir de nouveaux habitats aux libellules qui fréquentent déjà Les Balaztels , et aux autres espèces de zones humides.

Les oiseaux qui fréquentent actuellement La Peupleraie font partie des cortèges des milieux boisés et des jardins. Certaines espèces présentes méritent que des arbres de haut jet soient maintenus pour favoriser leur reproduction.

La présence de chauves-souris, nécessite de préserver des arbres qui présenteraient des cavités ou des écorces décollées. Un développement de milieux aquatiques pourrait également leur être favorable.

Pour de nombreuses espèces, il peut être intéressant de maintenir, voire créer des linéaires de haies. Les plantations éventuelles devront intégrer des essences locales et adaptées au milieu.

Des précautions particulières à prendre concernent la période de l’année à laquelle des travaux seront réalisés pour ne pas perturber le cycle de vie des espèces, et l’utilisation de techniques douces pour ne pas dégrader le milieu. Enfin, il est conseillé de réaliser une gestion écologique du site.

Share